SAGE-ELEC

Ce dimanche 11 mars, première course de la saison !

Joris part de bonne heure nous chercher avec Maxime. Nous voilà partis en direction du Grand Prix de Chambéry.
72 engagés en d1/d2 sur le circuit de 8km à Chambéry le Vieux. Il sera à parcourir 7 fois pour le total de 56km. La boucle est plutôt agréable avec une difficulté en fin de circuit : la bosse de 800 mètres d'où sera jugée l'arrivée.
Motivés pour cette première de l'année, nous partons reconnaître le circuit pour l'échauffement (qui pour ma part était déjà connu l'ayant faite l'année dernière)
La course se déroule bien, je reste en fin de peloton sur une bonne partie de la course en compagnie de mon lieutenant Joris :D On reste prudent avec la route mouillée...
Maxime quant à lui s'installe en tête du peloton assez rapidement. Quelques baroudeurs tentent de s'échapper, en vain.
À signaler une petite chute de mon ami Yann Braymand dans LE virage galère (à 180°) du circuit, il se remet rapidement sur le vélo.
Dans l'avant dernier tour j'échappe de peu (dernier coureur du peloton de tête) à une cassure. Pensant qu'il y avait un groupe à l'avant, je décide de prendre les commandes et d’aller voir ce qu'il se passe. Je place une accélération puis je demande à une moto le détail des écarts, elle me répond que je suis seul en tête :) Deux coureurs me rejoignent, on se sépare dans la bosse, puis on reforme un groupe à trois juste après l'avant dernier passage sur la ligne d'arrivée. On est 2 à se relayer tout le dernier tour jusqu'au pied de la dernière bosse. Le coureur avec qui je me suis bien entendu sur le dernier tour attaque au pied, je le contre par la suite (c'est le jeu :D) et la petite avance que je possède sur la fin me permet de savourer ma (mais aussi celle du club) première victoire en 2018 !!
Joris subit la cassure de l'avant dernier tour et finit tranquillement, ce qui ne l'empêche pas de remporter la 46ème place.
Maxime baisse légèrement le pied dans le dernier tour mais finit tout de même à une très encourageante 18ème place.

Voilà, je crois que je vous ai livré l'essentiel de notre dimanche.
Evénements à suivre : le Grand Prix de Technisud le week-end prochain.

 

Gustave

Pendant qu'une partie de l'UCV était à Chambéry pour assister à la victoire de Gustave, Yann D et Clément B était eux à Villieu. Course très sélective avec un beau parcours. Un peloton d'une cinquantaine d'unité (d1,d2,d3,d4 ensembles). Comme toujours, les premiers tours provoquent une sélection par l'arrière. A mi-course deux hommes parviennent à sortir et ne seront plus repris. Dans les deux dernières ascensions, Yann qui n'est pas dans un grand jour motive Clément pour sortir pour la 3eme place. Il parviendra bien à chaque fois à faire une petite différence. Certe insuffisante pour aller au bout, mais cela lui a permis de prendre confiance car il était assurement le costaud du restant de peloton dans la dernière ascension !

Ce vendredi 2 mars environ 75 Voironnais se sont réunis pour la soirée de présentation des coureurs de l'UCV ainsi que des nouvelles tenues

Voici la soirée en image :

Photos de Marine et Xavier

L'ensemble du club.

Je tiens à remercier nos partenaires pour leurs aides  et leurs investissements auprès du club.

Nos partenaires

L'école de cyclisme.

Les cadets.

Les juniors.

Les séniors

Nos filles.

Dimanche dernier environ 50 Voironnais se sont retrouvés pour un entrainement collectif sous la forme d'une course par élimination.

A ce jeu c'est encore Gustave qui l'emporte devant Jérôme.

Bravo à tous pour votre participation et votre bonne humeur.

Un grand merci à Sandrine pour avoir conduit le scooter et fait faire des baptêmes aux enfants.

 

Voici les Photo de Marine

20 Voironnais se sont retrouvé les 24 et 25 février pour un stage au village vacances de VOGUE.

Le samedi matin sortie foncière de 90 kms et l'après midi un spécifique sur environ 45 kms.

Le dimanche sortie foncière de 60 à 120 kms selon les groupes en partant de VOGUE pour aller au mur d'ALLEX voir la Drome Classic.

Encore un super week-end avec une très bonne ambiance malgrès le froid