SAGE-ELEC
 
 
 

 

 
Première course pour moi en 2, et c'est pas la plus facile du calendrier. Plus de 90 coureurs inscrit sa va faire un sacret peloton. 

Départ fictif sur la 2 fois 2 voies du contournement de Romans. carrefour giratoire bloqué par la police, beaucoup de motos. Je me fais ma place, j’essaie de rester dans le premier tiers du peloton. Une fois la course lancée sa roule très vite à plus de 40 et pourtant sa reste très compact. sa frotte beaucoup, sa freine à chaque rétrécissement, il y a des coureurs qui prennent le risque de remonter sur le bat-coté, les routes sont étroites.

Virage en épingle à gauche.
- Mettez toute à gauche!!!
Apparemment les années passez beaucoup de coureur on du poser pied à terre. Grosse montée bien raide et longue, je perd des places rapidement. On se retrouve à un peu moins de 10 coureurs. Romuald et sa fille Dorine de Fontaine, 3 du GMC, 1 jeune de Romans, après je connait pas trop. Romu à son habitude roule devant. pour certain on prend des relais mais bon sa ratonne pas mal.

On arrive à rentrer dans le peloton avant la bosse, et de nouveau on saute. On se retrouve avec quasiment les mêmes. cette fois si il y a que Romu Dorine un peu de GMC et moi qui roulent, tout les autres restent derrière. On fait 2 tours comme ça.

En haut de cette fameuse montée je me retrouve à l'avant du groupe avec 2 coureurs; le jeune de Romans et un autre. Mes compagnons de route ne roulent pas trop sa veut pas.
- Et les gars on est largué la, sa sert à rien de ratonner!!!
Du coup sa passe tranquille. Le coureur de Romans nous remonte doucement pour prendre sont relais. Je le pousse vers l'avant histoire de l'aider à aitre un peu plus énergique. Il n'a pas du tout aimé, il veut plus du tout rouler. Bon les deux ils me gonfle, je descends 2 dents et j’accélère sur une portion légèrement vallonnée, parfait ils me lâche.

Je réussie à rattrapes un autre coureur devant moi.
- TU roule?
- Oui
Bon super il a l’aire cool, un peu cramé, il a le mérite de faire se qu'il peut. On roule quelques tours ensemble. On fini par se faire rattraper par les premiers. Je vais pouvoir rouler avec des mecs costaud. Un groupe de 5 6 coureurs.
- Numéro 40 reste pas dans les roues, reste pas à l'aspiration derrière la voiture tu recules.
-Oui madame la commissaire.
Pas grave de toute façon il y a cette fameuse bosse juste après je peu pas les tenir la dedans c’est sur. J’accroche le deuxième groupe 4 coureurs, sa roule très fort je reste dans les roues. Virage délicat en descente je me fait prendre quelques mettres. Un point à corriger il faut que j’apprenne à mettre mon cerveau sur OFF dans les descentes. Ils sont affuter comme des lames de rasoir sec jeune impressionnant.

Bonne nouvelle on sort du circuit direction la ligne d'arrivée. Beaucoup de vent sa roule fort. Ils joue un top 10 d'une course en 2° catégorie. Je coince un peu, un deuxième groupe un peu plus important et juste derrière. Je me laisse décrocher pour les rejoindre. C'est un peu mieux, je me prend moins de vent, je fini avec eux.

Bilan:
Globalement satisfait de ma course, j'ai pu tenir les 2h45 et les 86kms (en comptent le tour de 9 km en moins) facilement. Pas de début de crampe ni de mal de dos, malgré l’intensité de la course. J'ai la capacité de récupérer rapidement après les effort de chaque bosse. Malgré le stage de cette semaine j’ai encore de bonne sensation. Très belle course bien organisée, niveau très élevé pour les meilleurs, il y a aussi des coureurs qui n'ont pas le niveau du tout. C'est bien à force de courir qu'on apprend à se placer, à frotter, dans le peloton, à descendre à fond la caisse. Il y a encore beaucoup de travail avant d'atteindre un tel niveau et il faut que je lâche les frein en descente, il parait que sa sert à rien.

Fabien